Expositions temporaires

Placeholder

Les éditions Marabout, Bob Morane et le Québec - Du 18 juin au 25 août 2019

Combien de Québécois et Québécoises ont découvert, grâce à l’écrivain Henri Vernes, le plaisir de lire en dévorant les aventures de Bob Morane? Cela, ils et elles le doivent en partie à Dimitri Kasan, diffuseur des éditions Marabout, installé à Québec de 1951 à 1973. Il a persuadé le hockeyeur Jean Béliveau de devenir porte-parole de Marabout et a convaincu Henri Vernes de visiter les chantiers hydroélectriques en construction pour y camper l’intrigue de Terreur à la Manicouagan. Ancré dans sa nouvelle ville, Kasan a travaillé avec les libraires de Québec et a même organisé un salon du livre à L’Institut Canadien de Québec, aujourd’hui la Maison de la littérature. 

Douze panneaux, trois vitrines et deux postes d’écoute font le tour d’horizon des publications phares de Marabout et de son matériel promotionnel. Cette exposition permet ainsi de comprendre pourquoi Bob Morane et les autres livres à succès de cette maison d’édition belge fondée en 1949 ont autant conquis le cœur des Québécois et Québécoises.

Vernissage le jeudi 27 juin à 17 h
Réservation : 418 641-6797, poste 3 ou info@maisondelalitterature.qc.ca

Placeholder

Le Naufrage, de Charles-Frédérick Ouellet - Du 27 avril au 9 juin 2019

Le Naufrage est un projet d'investigation photographique à la lisière de l'approche documentaire et du document historique.Cette exposition propose une vision personnelle du fleuve Saint-Laurent inspirée par son héritage culturel et son folklore. Allant de la représentation brute à l'impression onirique, les images cherchent à évoquer l'empreinte laissée par les éléments naturels.

Durant plusieurs années, Charles-Frédérick Ouellet s'est intéressé à la figure du pêcheur comme symbole de nos origines. À travers leurs regards, il a commencé à voir le littoral, l'horizon, la mer, le vent et le ciel comme des éléments actifs de leur environnement. Les photographies qu'il a rapportées de ses périples en mer laissent place à des scènes abstraites représentant le paysage maritime. Des images de paysages réalisées le long des côtes de la Gaspésie et de la Côte-Nord présentent également des lieux de naufrage qui portent les marques invisibles du passé.

Placeholder

Terres éloquentes, d'Anne-Marie Proulx - Manif d'art 9 - Du 16 février au 20 avril 2019

Par sa démarche, Anne-Marie Proulx puise dans le savoir et l’héritage symbolique des communautés innues pour restaurer les rapports humains au territoire par le dialogue interculturel.

Son exposition photographique investit plusieurs espaces de la Maison de la littérature. Un diptyque impressionnant accueille les visiteurs dans le vestibule, liant l’exposition intérieure à l’installation photo située sur le parvis. Les images font référence à la tente qui, par son caractère nomade, permet d’habiter le territoire avec respect en y minimisant les impacts. Un dialogue intime entre l’artiste et son ami d’origine innue Mathias Mark, réel habitant du territoire présenté, complète l’exposition.