Retour sur la page blogues

La Maison de la littérature est née

Dimanche soir 18 octobre. Québec en toutes lettres se termine avec une soirée pour les bénévoles.
Que d'eau sous les ponts depuis le déménagement de nos bureaux à la Maison le 14 septembre, et depuis le 2 octobre, date de notre première activité!

Un marathon de production culturelle, avec l'inauguration, le festival et un congrès international : des milliers de personnes en deux semaines! Et depuis, tous les jours, des visiteurs de tous les âges, curieux et convaincus, qui viennent du quartier, des environs ou des autres arrondissements de Québec.

Du 2 au 18 octobre, nous avons tenu pas moins de dix-huit activités (vingt-neuf représentations) dans la Maison de la littérature. Plus d'une par jour :

Accueil du milieu littéraire, du personnel de L’Institut et de la Bibliothèque de Québec, des voisins et des donateurs, inauguration officielle, cocktail de bienvenue, installation Choeurs (Rhizome), parcours déambulatoire Volatil (Azur création), portes ouvertes, verre de l'amitié avec les congressistes de PEN, Cases et possibles (Parenthèse 9), lunch aux congressistes, Anthologie diasporeuse (Gabriel Robichaud), Babel à Québec, lancement Alibis et L'écrit primal, soirée de clôture du congrès (avec DJ Millimetrik), rencontre publique avec Émile Martel et John R. Saul, soirée des bénévoles.


Nous avons annoncé mercredi matin 21 octobre, notre programmation jusqu'en février. Elle a démarré lundi par la résidence de création de Rhizome avec Louise Dupré (pour un spectacle en novembre). La première soirée du Slam de Québec a suivi le mardi 20. Avec une conférence de presse et le lancement de Un homme mesuré (Gilles Pellerin), le mercredi 21. Suit le 10e anniversaire de l'éditeur Alto le jeudi 22.

La programmation à venir offre près de cinquante activités sur dix-huit semaines, dans tous les genres, pour tous les styles, gratuites ou à billetterie. Sans oublier la bibliothèque ouverte 56 heures chaque semaine.

La Maison de la littérature est née.
Elle est là pour vous.
Adoptez-la, pour écrire, lire, vivre...

Bernard Gilbert, directeur

Retour sur la page blogues

On vous invite à commenter cet article sur notre page Facebook

Commentez