Retour sur la page blogues

Revue de presse du 10 août 2017

Le Devoir

Cahier « Culture & Livres »

5 et 6 août 2017

 

Ce cahier propose, en page couverture, un article sur le livre Scènes de crime au Louvre de Christos Markogiannakis qui enquête sur les crimes qui ont inspiré des œuvres d’art.

 

Louis Hamelin poursuit sa série sur les films et les livres qui les ont inspirés en examinant la transposition du livre 9 semaines ½ de l’Américaine Elizabeth McNeill.

 

Suivent la critique du roman humoristique de David Carkeet, Des erreurs ont été commises, et celle de l’essai de W.G. Sebald Amère patrie, à propos de la littérature autrichienne.

 

Louis Cornellier compare les écoles québécoises aux écoles françaises à la lecture de l’essai d’Augustin d’Humières, Un petit fonctionnaire. Fabien Deglise, de son côté, apprécie le dernier tome de la trilogie de Virginie Despentes, Vernon Subutex, pour son écriture magnifique et sa fin brutale et magistrale.

 

Au rayon bande dessinée, on recense l’album Titan du bédéiste américain François Vigneault.

 

 

L’Obs

Numéro 2751

27 juillet 2017

Cette semaine, le choix de L’Obs s’arrête sur le Journal de Guerre du religieux allemand Franz Stock, qui a visité et écrit sur les condamnés à mort par le régime hitlérien lors de l’occupation nazie en France.

 

Pour ce qui est des autres critiques, la réédition de Vingt minutes de silence d’Hélène Bessette et le roman américain Une amie très chère d’Anton Disclafani reçoivent 2 étoiles sur 4.

 

Le documentaire historique Marat, de Serge Bianchi, se mérite pour sa part 3 étoiles sur 4. Il raconte et décortique l’histoire de Jean-Paul Marat, médecin et journaliste, acteur de la Révolution française, mort assassiné en 1793. S’il est « difficile avec Marat de sortir des excès, sa mauvaise réputation étant à la mesure d’une postérité elle aussi très agitée », Serge Bianchi y parvient brillamment, écrit-on.

Retour sur la page blogues

On vous invite à commenter cet article sur notre page Facebook

Commentez