Retour sur la page blogues

Revue de presse du 18 mai 2017

L’Obs

No. 2739

4 au 10 mai 2017

Le choix de L’Obs cette semaine est attribué à L’ordre du jour d’Éric Vuillard, dans lequel l’auteur retrace ce qui a permis aux nazis d’annexer l’Autriche en 1938. Didier Jacob donne trois étoiles au livre de souvenirs de Cecil Beaton, Cinquante ans d’élégances et d’art de vivre. On critique également deux collectifs qui pastichent les aventures de Sherlock Holmes, le roman Elle voulait justement marcher tout droit et la Correspondance entre Georges Perros et Henri Thomas.

 

Au palmarès de la semaine du 16 au 22 avril 2017, la première place dans la catégorie roman est attribuée à Guillaume Musso pour Un appartement à Paris et dans la catégorie essai/documents, à Jean-Luc Mélanchon pour L’avenir en commun.

Le Devoir

Cahier livres

13 et 14 mai 2017

 

 

 

Le cahier livres du Devoir a pour thématique : Littéralement Montréal. On nous présente 4 microfictions inédites de Serge Lamothe, Érika Soucy, Michel Tremblay et Anaïs Barbeau-Lavalette. Suivent des articles sur les écrivaines Monique Proulx et Marie-Hélène Poitras autour de leur amour de Montréal, une chronique poétique de Véronique Côté intitulée Accueille le parfum et une rencontre avec le musicien Sunny Duval qui parle à Montréal comme on s’adresse à un ami bienveillant. Suivent les critiques des romans suivants : Le cœur de Berlin d’Élie Maure, Une île d’arbres de Bronwyn Chester et le polar L’expérience du torse de Marc Babin.

 

Du côté des essais, on présente une recension de livres sur Montréal, comprenant Expo 67 de Luc Désilets, Emmène-nous à la ronde de Tristan Demers, L’émergence de Montréal dans le système urbain Nord Américain (1642-1776) de Luc-Normand Tellier et Une histoire de Montréal de Paul-André Linteau. Louis Cornellier commente l’ouvrage d’histoire religieuse de Gilles Proulx, De Ville-Marie à Montréal, tandis que Caroline Montpetit nous entretient au sujet du livre Histoire du Mile-End d’Yves Desjardins.

 

Deux ouvrages jeunesse illustrés sur Montréal retiennent l’attention : le collectif Montréal j’ai quelque chose à te dire et Première visite à Montréal d’André Leblanc.

 

Voix et images

No. 125

Hiver 2017

 

 

Dans ce numéro de Voix et images, on peut lire la suite du dossier sur André Belleau qui était paru à l’automne 2016. Sous la direction de David Bélanger, de Jean-François Chassay et de Michel Lacroix, de nombreux chercheurs abordent « le texte multiple » de l’intellectuel qui a touché à différents genres littéraires (essai, carnet, poème, nouvelle, texte pour la radio, etc.). On y retrouve entre autres une large bibliographie divisée en trois parties qui recense les archives du Fonds André Belleau, les textes de l’écrivain ainsi que les ouvrages sur lui ou lui rendant hommage. 

 

S’ensuit une étude de la mémoire traumatique et de la mémoire collective dans Kamouraska, d’Anne Hébert. Une chronique d’Anne Caumartin se penche ensuite sur « l’art d’habiter » et sa représentation dans la littérature québécoise. Daniel Grenier s’attarde sur deux romans publiés à La Peuplade, Le poids de la neige et Les voies de la disparition. Nelson Charest commente trois recueils de poésie - Ma tête est forte de celle qui danse de Martine Audet, Talisman de Pierre Ouellet, Animalumière de Toino Dumas - en les reliant au thème de l’intangible.Finalement, Lucie Robert signe un texte « Comédie, la mal-aimée » et aborde la place du texte comique dans la littérature québécoise.

Retour sur la page blogues

On vous invite à commenter cet article sur notre page Facebook

Commentez