Retour sur la page blogues

Revue de presse du 29 juin 2017

Les Cahiers de lecture de l’Action nationale

Vol. 11 No. 3

Été 2017

 

Le numéro d’été des Cahiers de lecture de l’Action nationale publie une série d’articles sur les derniers documentaires et essais québécois parus en librairie. Le magazine ouvre sur un éditorial de Robert Laplante qui écrit sur le rôle renouvelé des bibliothèques, ces « carrefours qui favorisent et facilitent la circulation des gens et les rencontres dans le véritable lieu de la communauté, celui de la culture partagée ».

 

Suivent deux articles portant sur Montréal en évolution, de Jean-Claude Marsan, et Histoire des pensionnats indiens catholiques,d’Henri Goulet. Jean-Charles Panneton nous informe sur Le gouvernement Lévesque, premier tome, puis Gabriel Arsenault fait la critique de l’ouvrage Ne renonçons à rien, qui s’apparente selon lui « à une ébauche de programme politique pour Québec solidaire ».

 

L’historien et ethnologue Paul-Louis Martin présente le troisième tome des Curieuses histoires de plantes du Canada, et Lucia Ferretti donne son avis sur le nouveau Dictionnaire des intellectuel.les au Québec.

 

Nuit blanche

No. 147

Été 2017

 

 

Le dernier numéro de Nuit blanche présente en couverture un article sur la pensée féministe noire de la sociologue américaine Patricia Hill Collins en plus d’une critique de trois romans « queer » écrite par l’auteur Pierre-Luc Landry dans laquelle le critique nous met justement en garde contre les catégorisations faciles des œuvres qui abordent l’homosexualité. Il réaffirme ainsi leur « irréductibilité à une "niche" ou à un "ghetto" ».

 

L’écrivain Christian Guay-Poliquin y publie un texte de création portant sur Voyage à Tombouctou de l’explorateur René Caillié. À cela s’ajoute une rubrique sur l’œuvre du poète franco-ontarien Robert Dickson, une critique du dernier roman de Robert Lalonde, La liberté des savanes, et diverses suggestions critiques de parutions récentes, parmi lesquelles : La séparation des corps, d’Emilie Andrewes, La dernière guerre, de Bertrand Gervais, Autour d’Eva, de Louis Hamelin, La Gouffre, de Carole Massé, et plusieurs autres.

Cahier « Livres » du Devoir

24 et 25 juin 2017

 

 

 

Le Devoir amorce l’été avec une recension du roman L’autre Jeanne de Marie Larocque, une chronique de Maya Ombasic autour de Leonard Cohen et un texte de Louis Hamelin qui compare le livre Les oiseaux de Daphné du Maurier et son adaptation cinématographique par Alfred Hitchcock. Du côté de la bande dessinée, Fabien Deglise présente Le couperet de Philippe Girard.

 

Dans la section « Essais », Louis Cornellier commente le dernier ouvrage de Marcel Trudel intitulé Mot de passe : « L’essayiste souverain, jette sur le monde un regard aussi lucide qu’enchanteur », écrit le chroniqueur du Devoir. Cette édition se termine sur un aperçu d’un livre regroupant une série de textes oubliés de René Lévesque : Chroniques politiques tome 2 : 1970-1971 réunis par les historiens Éric Bédard et Xavier Gélinas.

 

L’Obs

No.2745

15 au 21 juin 2017

 

 

Dans la section « Lire » de L’Obs, cette semaine, quatre étoiles sont accordées à la comédie littéraire Cabaret Biarritz de José C. Valès, ainsi qu’au recueil de huit nouvelles La tour de Babylone de Ted Chiang.

 

On parle du roman autobiographique Je suis le gardien du tombeau vide de Michel Dancoisne-Martineau, du Dictionnaire amoureux des reines d’Évelyne Lever et des Brèves rencontres que la journaliste cinématographique Michèle Halberstadt a eu avec des artistes connus, tels que Kubrick, Redford et bien d’autres.

 

L’Obs poursuit avec la critique du récit Nuit noire de Renata Adler qui raconte l’histoire d’une femme amoureuse d’un homme marié qui ne veut pas quitter sa femme, et qui part en Irlande pour échapper à cette relation toxique. David Caviglioli juge que la qualité du roman réside « dans son écriture impitoyable, magnifiquement rendue par la traduction, où la puissance analytique et la nuance poétique s’entrelacent ».

 

Pour conclure, en tête du palmarès de L’Obs pour la semaine du 19 mai au 4 juin, on retrouve Quand sort la recluse de Fred Vargas pour les romans/fiction, et La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben dans la catégorie essais/documents.

 

Retour sur la page blogues

On vous invite à commenter cet article sur notre page Facebook

Commentez