Retour sur la page blogues

Revue de presse du 7 décembre 2017

Le Devoir

Cahier « Lire »

2 et 3 décembre 2017

Cette fin de semaine, le cahier « Lire » du Devoir est entièrement consacré à la littérature jeunesse. En début de cahier, un texte intitulé Dans la forêt des tabous se penche sur les livres jeunesse qui abordent des sujets difficiles. On y propose une série d’ouvrages de type socioréalistes qui peuvent aider les jeunes à traverser certaines épreuves. On peut lire une entrevue avec le vétéran, éditeur et auteur, Robert Soulières, qui s’est vu décerner récemment le prix Fleury-Mesplet lors du dernier Salon du livre de Montréal.

 

Dans la section « Critique », on commente les derniers livres de Camille Bouchard, de Phillip Pullman, d’Éric Pessan et de Martin Blasco. Dominic Tardif signe un article intitulé Même les durs écrivent des histoires tendres, qui s’interroge sur les vedettes qui écrivent des livres jeunesse. Marie Fradette présente de brèves critiques de nombreux albums illustrés, dont les suivants : La déclaration, Cœur-des-forêts a parlé, Marivière et La feuille d’or.

 

Dans l’article Le monde sous tous ses angles, on met sous les projecteurs deux livres qui explorent l’origine de la vie, Au commencement et Dedans dehors. On peut également lire un article qui présente quatre bouquins consacrés aux grands peintres, dont Degas, Frida Kahlo et Riopelle. Enfin, le dernier texte du cahier aborde le thème de la poésie dans la littérature pour les tout-petits.

L’Obs

No. 2767

16 au 22 novembre 2017

 

 

 

L’Obs offre cette semaine, une rencontre avec Philip Pullman suite à la publication de son dernier roman La Belle Sauvage. L’auteur le plus vendu du monde après J. K. Rowling parle des tensions provoquées par ses œuvres dans le monde religieux.

 

« Le Choix de L’Obs », accorde cette semaine quatre étoiles à La friction du temps de Martin Amis. Le critique Didier Jacob y présente l’écrivain comme étant un imbattable « de l’esprit, de l’ironie mordante et de l’éloquence vacharde. » On parle ensuite de l’essai signé par Bertrand Lançon, La chute de l’Empire romain. L’auteur est professeur émérite d’histoire romaine et fait le récit de cette lointaine débâcle. 

 

Pour terminer « Les raisons d’un succès » discute du dernier roman d’Alexandre Jardin, Ma mère avait raison et de son effet sur le monde des amoureux français.

 

Au palmarès pour la semaine se terminant le 5 novembre, la première place des romans est occupée par Origine de Dan Brown et pour les essais/documents par La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben.

 

 

L’Obs

No. 2768

23 au 29 novembre 2017

 

 

Le choix de l’Obs cette semaine s’arrête sur L’élève Gilles écrit par André Lafon. On retrouve ensuite, dans la section « Livre de poche », une mise en lumière du roman Vie et mort de Sophie Stark d’Anna North, une auteure comparée à Donna Tartt.

 

La section « Histoire » nous amène Une histoire mondiale du Communisme, tome 3, Les complices, par Thierry Wolton. La masse documentaire et les citations de ce livre nous remettent en mémoire ces compagnons de route qui ont soutenu Staline, Mao, Castro et les autres, et qui ont ainsi déstabilisé et démoli des démocraties.

 

Par la suite, on retrouve La nuit des béguines d’Aline Kiner. L’intrigue de ce roman historique est construite autour de la béguine Marguerite Porete, brûlée vive en place de Grève à Paris en 1310 pour son ouvrage jugé hérétique Le Miroir des âmes simples.

 

La section « Lire » s’achève avec Elena Ferrante qui signe un conte pour enfants, La plage de la nuit, à lire à partir de 7 ans.

 

Les premiers choix du palmarès « Livres » cette semaine s’arrêtent sur le prix Goncourt 2017 L’ordre du jour d’Éric Vuillard (romans/fictions), et Servir de Pierre de Villiers (essais/documents).

 

Collections

Vol. 4, no 5

Novembre 2017

 

 

Collections offre en novembre un numéro spécial « Montréal ». On y présente des auteurs qui y ont grandi, vécu, ainsi que les œuvres inspirées par la grande métropole.

 

Virginie Blanchette-Doucet, Jean-Simon Desrosiers, Annie Villeneuve et Salah El Khalfa Beddiari parlent de leur inspiration en rapport avec cette ville.

 

Ensuite, comme les célébrations du 375e anniversaire ont suscité la publication de plusieurs documentaires sur Montréal, on offre une sélection variée de ceux-ci.

 

Une entrevue avec Lise Bissonnette suggère un survol du milieu littéraire de la métropole et quelques éditeurs de la région célèbrent la ville et parlent de la diversité de ses quartiers.

 

On termine ce numéro avec plusieurs suggestions de romans.

 

 

 

Retour sur la page blogues

On vous invite à commenter cet article sur notre page Facebook

Commentez