Retour sur la page blogues

De la grande visite à la Maison

Voilà près de deux ans, déjà, que Québec est devenue ville de littérature UNESCO, et force est de constater que cela ajoute une jolie couleur internationale à la Maison de la littérature. Les traces en sont multiples : un programme de résidences incluant bientôt une collaboration avec Cracovie; une résidence dans une ville du réseau UNESCO pour une autrice de la relève (Laetitia Beaumel travaillera cet été à Édimbourg); un projet artistique d’envergure avec la ville de Metz qui commencera avec une résidence de création en août prochain à Québec et se conclura en 2020 à Metz, puis à Québec; des relations de plus en plus marquées avec les 28 autres villes du réseau de littérature UNESCO; un accueil constant d’artistes étrangers autant à la Maison de la littérature que pendant le festival Québec en toutes lettres. Et je vous épargne ici les autres projets qui se dessinent en coulisses.

 

C’est dans cette lignée que nous sommes particulièrement ravis d’accueillir, en collaboration avec la Fondation du Commonwealth, la Ville de Québec et le Conseil des arts et des lettres du Québec, l’édition 2019 de la remise du Prix de la nouvelle du Commonwealth, présenté pour la première fois en Amérique du Nord. La désignation de Québec comme ville de littérature UNESCO a certainement contribué à ce souhait de venir procéder à ce dévoilement dans notre ville.

 

L’honneur est immense d’accueillir ces écrivains et écrivaines du monde entier – Bahamas, Chypre, Malaisie, Nouvelle-Zélande et Zambie –, finalistes de ce prix qui célèbre depuis 2012 la créativité des écrivains et écrivaines du Commonwealth et qui croit fermement que la littérature peut être un important vecteur de changement pour nos sociétés et qu’elle permet de mieux comprendre ce qui nous entoure.

 

Ces valeurs rejoignent les nôtres. Il nous semblait donc naturel d’ouvrir nos portes, en plein cœur de juillet, pour cette cérémonie de remise de prix qui accueillera également l’écrivain britannique Caryl Phillips – président du jury 2019 –et l’écrivaine québécoise Erika Soucy.

 

Pour ajouter à notre bonheur, l’organisme Kwahiatonhk! et son formidable directeur Louis-Karl Picard-Sioui ont accepté de concevoir une soirée, ouverte au public et gratuite, qui s’annonce envoûtante. En textes et en musique, le spectacle Onweh célèbrera en quatre langues notre diversité. Préparez-vous à vous laisser transporter par les mots de Joséphine Bacon, Hélène Dorion, Naomi Fontaine, Rachel McCrum et Christiane Vadnais, ainsi que par les artistes Frédéric Dufour, Andrée Lévesque Sioui (qui assure également la direction artistique) et Christian Paré.

 

Vivement l’été littéraire à la Maison de la littérature!