Retour à la programmation

Samedi 13 avril 2019

Ateliers et formations

Scène littéraire


13 h 30
Gratuit
Réservez
info@quebecbd.com
Classe de maître avec Edmond Baudoin

À l’occasion de sa 32édition, le Festival Québec BD et la mesure Première Ovation sont heureux d’inviter les créateurs et créatrices de la relève à participer à une classe de maître avec nul autre que l’auteur Edmond Baudoin. Une occasion unique de découvrir l’approche artistique de ce grand artiste qui a déjà inspiré toute une génération d’auteur.e.s aujourd’hui incontournables.

 

Dans un premier temps, Edmond Baudoin présentera les différentes facettes de sa pratique, sa façon d’aborder le dessin, l’élaboration du récit et la conception de l’image en fonction du scénario. Avec comme référence ses nombreuses œuvres, il pourra également toucher à tous les autres éléments de son travail et de l’évolution de sa création. Une partie de la rencontre sera consacrée à un échange ouvert avec les participants et participantes afin d’aborder les autres pans du métier sur lesquels certains pourraient s’interroger.

 

Cette classe de maître est offerte en trois parties, à la Maison de la littérature et au Musée national des beaux-arts du Québec. Pour tous les détails : quebecbd.com/archives/2881 (page temporaire)

 

INSCRIPTION

 

Merci d'envoyer vos coordonnées à l'adresse info@quebecbd.com. Une priorité sera donnée aux jeunes auteurs, auteures et artistes de 18 à 35 ans, résidant sur le territoire de la ville de Québec et de Wendake.

 

La classe de maître avec d’Edmond Baudoin est une présentation de Québec BD et de la mesure Première Ovation, en collaboration avec la Maison de la littérature et le Musée national des beaux-arts du Québec.

 

*

 

Né en 1942, Edmond Baudoin est un pionnier et une référence de la BD alternative. Par son dessin aux frontières de la peinture, par son style autobiographique alors inédit en France, par son immense liberté formelle, par les questionnements existentiels qui traversent son œuvre, il a contribué à libérer la bande dessinée de ses carcans. Des Sentiers cimentés (1981) au récent Ballade pour un bébé robot et en passant par Couma acò (prix du meilleur album, festival d’Angoulême 1992), Edmond Baudoin distille depuis ses débuts un regard profondément humain sur ses contemporains. Auteur intimement méditerranéen dans son approche du monde, son succès, de l’Europe au Japon, se conjugue autant par la maîtrise du noir et blanc que par la profondeur des émotions qu’il prête à ses personnages. Au début des années quatre-vingt-dix, Baudoin rejoint L’Association, maison d’édition indépendante gérée par un collectif de jeunes dessinateurs (Trondheim, JC Menu, David B…) pour qui il n’est rien moins qu’une légende.

 

Artiste unique, il a collaboré à de nombreuses reprises avec d’autres auteurs, tels Fred Vargas, et des acteurs importants d’autres disciplines, notamment en arts visuels et en danse pour des événements de dessin en direct. Il a aussi enseigné la bande dessinée à l’Université du Québec en Outaouais pendant quelques années.

 

Trente ans et une cinquantaine de livres plus tard, Baudoin est unanimement reconnu comme l’un des pionniers de la bande dessinée contemporaine.