Retour à la programmation

Jeudi 5 octobre

Spectacles et événements

Scène littéraire


15 h 00
Gratuit
Accès Libre
et réservation
Salut Ducharme!

Projections

 

En souvenir de Réjean Ducharme, assistez à la projection de deux films dont il a assuré la scénarisation.
Accès libre.

 

Les bons débarras (1979)
Jeudi 5 octobre | 15 h

 

Réalisé par Francis Mankiewicz, ce long métrage met en scène Charlotte Laurier, Marie Tifo et Germain Houde.

 

Synopsis

 

Michèle Desroches vit près d'un village des Laurentides avec sa fillette Manon et un frère simple d'esprit, Guy. Elle dirige un petit commerce de bois de chauffage et a une liaison avec le chef de police local, Maurice. Manon accepte mal les fréquentations de sa mère et supporte difficilement la présence de son oncle. Elle cause des difficultés à Michèle par ses sautes d'humeur et ses fugues occasionnelles

 

Les beaux souvenirs (1981)

Vendredi 6 octobre | 15 h 

 

Ce long métrage de Francis Mankiewicz met en scène Monique Spaziani, Julie Vincent et Paul Hébert.

 

Synopsis

 

Viviane, une jeune femme, revient à la maison familiale en compagnie de son mari. Elle cherche à reprendre sa place dans la famille qu'elle a abandonnée, tout comme l'avait fait sa mère. Blessés par l'abandon et l'absence des êtres aimés, son père et sa jeune sœur se sont créés un univers hermétique et trouble sur lequel repose leur sécurité. Viviane, en voulant y trouver une place, verra chanceler son propre équilibre.

 

Conférence sur l’œuvre et l’univers de Réjean Ducharme par Marie-Andrée Beaudet, professeure émérite du Département des littératures l’Université Laval et spécialiste de ce grand auteur

Jeudi 5 octobre | 17 h 30 

 

« Emblématique de l’éclatement des valeurs et des voix que connaît la culture à l’époque de la Révolution tranquille, l’œuvre ducharminienne interpelle le lecteur sur le mode de la confidence intime et du jeu. Fondé sur un "art de la sympathie", le travail de l’auteur ne cesse de solliciter la mémoire de la littérature et de recycler les restes d’un art jadis dominant et sacralisé. À la fois éminemment québécoise et universelle, désinvolte et tragique, cette œuvre-culte parle de la vie comme elle va, mal si l’on en croit Ducharme, et de l’immense pouvoir de rébellion et de réinvention de soi et du monde qu’offrent le langage et la littérature. »

 

Réservation : 418-641-6797

 

Lecture-spectacle

Jeudi 5 octobre | 20 h

 

Le temps d’une soirée de lecture, renouez avec le phrasé désinvolte et les personnages énigmatiques de L'avalée des avalés, du Nez qui voque, de L'océantume, de L'hiver de force, des Enfantômes, et de Dévadé. Les incipit de ces six romans parus chez Gallimard entre 1966 et 1990 seront lus par la comédienne Marianne Marceau et mis en musique par le pianiste Vincent Gagnon. Une occasion de saluer Ducharme en toute simplicité! 

 

Réservation : 418-641-6797