Retour à la programmation

Dimanche 15 avril 2018

Spectacles et événements

Scène littéraire


14 h 00
16 $ régulier, 14 $ abonnés
Achetez
(meilleurs tarifs au 418 641-6797, poste 3)
Whitehorse, la lecture + La guerre des arts, le show | Programme double

Le Festival Québec BD présente un programme double où deux albums des éditions Pow Pow s’incarneront sur scène.

 

WHITEHORSE, LA LECTURE

Après deux représentations à la Librairie Z, les comédiens Antoine Vézina et Jean-Dominic Leduc s’amènent à Québec pour reprendre la lecture d’extraits des deux tomes de Whitehorse, le délirant diptyque de Samuel Cantin.

 

Whitehorse raconte l'histoire d'un couple à la dérive. Laura décroche un rôle dans le prochain film du réalisateur excentrique Sylvain Pastrami, qui a fait fortune dans la vente de pneus usagés (mais ça, c'est une autre histoire). Henri, inquiet et possessif, la poursuivra jusqu'aux confins du Yukon, sur le plateau de tournage, afin de la délivrer des griffes du réalisateur charmeur.

 

LA GUERRE DES ARTS, LE SHOW

La marionnettiste Geneviève Thibault et son acolyte Claudine Rivest vous invitent à une adaptation scénique, en théâtre d’objets, de la bande dessinée La guerre des arts. Sur scène, découvrez comment les deux complices recréent le fil de cette histoire originale en utilisant de façon inattendue les objets qui leur tombent sous la main dans leur cuisine.

 

Dans La guerre des arts, les artistes de la Terre sont kidnappés par des extraterrestres pour faire la guerre dans l’espace. Pendant ce temps, sur Terre, on réalise le vide laissé par l’absence des artistes que l’on avait pourtant l’habitude de négliger. Avec cet album, Francis Desharnais a certainement remporté le pari de sensibiliser le lecteur à l’importance des arts dans notre quotidien et du manque de reconnaissance des artistes grâce à son humour franc et grinçant et à son talent narratif indéniable.

Mettre en scène cette bande dessinée sans aucun personnage illustré avec, en plus, une narration toute particulière représente un défi stimulant à réaliser avec du théâtre d’objets. Le spectacle met à l’honneur l’esprit minimaliste et le ton spontané de l’œuvre originale au profit d’un plaisir de jouer, d’inventer et de réfléchir le monde.

 

Idéation et mise en scène : Geneviève Thibault

 

Une présentation du Festival Québec BD, en collaboration avec la Maison de la littérature