Résidences et organismes

La Maison de la littérature accueille des organismes littéraires associés à la programmation :

  • La shop à bulles est l’atelier de Djief, Richard Vallerand et Paul Bordeleau, auteurs de BD.

  • Fondé en 2000, Rhizome met en scène des écrivains dans une démarche interdisciplinaire de création, dont le cœur est littéraire.

  • La Promenade des écrivains offre chaque été des circuits pour partir à la découverte du patrimoine littéraire de Québec.

  • Les poètes de l’Amérique française s’appliquent à diffuser les œuvres les plus essentielles de la poésie actuelle, québécoise ou francophone, en présentant des spectacles littéraires qui intègrent la poésie, la musique et l’art lyrique.

 

La Maison a aussi une résidence d’écrivains, qui permet d’accueillir à Québec des auteurs d’ici et d’ailleurs, et de mettre en place des programmes d’échange d’auteurs avec diverses régions francophones, contribuant ainsi au rayonnement international de la ville de Québec.

Les principaux programmes de résidence sont :

  • Résidence Acadie-Québec (sur invitation)
  • Résidence croisée Québec-Aquitaine, en collaboration en collaboration avec l’agence aquitaine ALCA
  • Résidence d’écriture pour la relève (en collaboration avec Première Ovation)
  • Résidence prix Champlain (en partenariat avec le Regroupement des éditeurs canadiens-français, le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes et le Centre de la francophonie des Amériques)
  • Résidence québécoise d’écriture
  • Résidence de création UNESCO
  • Résidence en arts littéraires (à venir)
  • Résidence Premières Nations (à venir)
  • Autrices et auteurs québécois et étrangers invités par des organismes du milieu théâtral et littéraire de Québec

 

Pour plus d’information, consultez la description détaillée de nos programmes de résidence et surveillez nos appels de candidatures.

Pendant sa résidence à Québec, l’écrivain peut faire une tournée du réseau de la Bibliothèque de Québec, participer à des activités littéraires, offrir des ateliers d’écriture ou une classe de maître, entrer en contact avec des acteurs de la vie littéraire de la capitale et, bien sûr, écrire!