Une ville, un livre 3e édition | Le lièvre d’Amérique de Mireille Gagné

Des activités gratuites pour découvrir ce roman coup de cœur

   

 

Fière d’être ville de littérature UNESCO et forte du succès de ses deux premières éditions, Québec récidive avec Une ville, un livre, cette initiative rassembleuse qui encourage les citoyennes et citoyens à lire un même livre, à en discuter et à découvrir la littérature d’ici. L’an dernier, La petite Russie de Francis Desharnais a été mis à l’honneur, précédé, en 2019, par Les chars meurent aussi de Marie-Renée Lavoie. Cette année, on découvrira Le lièvre d’Amérique de Mireille Gagné (La Peuplade, 2020). En mars, cercles de lecture, jeux de mots, capsule vidéo et entretien avec l’autrice permettront de plonger dans l’univers de ce roman contemporain.

 

« Depuis qu’elle a été désignée “Québec, ville de littérature UNESCO”, l’effervescence du milieu littéraire de notre ville, déjà bien réelle, s’est accrue encore davantage, a déclaré Mme Alicia Despins, membre du comité exécutif responsable de la culture, de la technoculture et des grands événements. Le mois de mars sera une occasion supplémentaire d’en témoigner tandis que la ville entière découvrira et lira ensemble le livre de l’autrice de Québec, Mireille Gagné. »

 

Le lièvre d’Amérique

Écrit par une autrice de Québec et publié il y a moins de trois ans, le livre a été sélectionné pour ses qualités littéraires, son potentiel à rejoindre un large lectorat et l’universalité des thèmes qu’il aborde.

 

L’organisme de Diane tente de s’adapter doucement. Elle dort moins, devient plus forte et développe une endurance impressionnante. L’employée modèle qu’elle était peut encore plus se surpasser au travail. Or des effets insoupçonnés de l’intervention qu’elle vient de subir l’affolent. [...] Quinze ans plus tôt, Diane connaît un été marquant de son adolescence à l’Isle-aux-Grues, ces jours de grosse mer où Eugène bravait les dangers, la fascination de son ami pour les espèces en voie d’extinction et – comment s’en remettre – le soir de l’incendie. Ce roman, une fable animalière néolibérale, s’adresse à celles et ceux qui se sont égarés. (La Peuplade)

 

Son angoisse se fracasse contre les parois de son crâne. Et si la procédure ne s'était pas passée tel que prévu? Et si elle avait échoué? Sur les draps tirés, les doigts de Diane pianotent nerveusement à la recherche d'un clavier imaginaire qui saurait enfin l'apaiser.

- Extrait du Lièvre d’Amérique (p.10)

 

 

Participer à Une ville, un livre – des activités gratuites pour tous!

Capsule sur l’univers du livre

L’autrice Mireille Gagné abordera les thèmes au cœur du Lièvre d’Amérique et ce qui a inspiré son écriture, dans une vidéo qui sera mise en ligne sur le site et les réseaux sociaux de l’initiative dès le mercredi 3 mars.

 

Jeux et quiz

Le public sera invité à résoudre des jeux de mots et un point à point illustré par la bédéiste Bach, tous inspirés du livre, qui seront publiés sur le site unevilleunlivre.ca les samedis 6, 13 et 20 mars. Un quiz sur le roman sera également diffusé sur le compte Instagram d’Une ville, un livre, le jeudi 25 mars. Les participant(e)s courront la chance de gagner des prix.

 

Cercles de lecture

Les lectrices et lecteurs pourront discuter de l’œuvre lors de deux rencontres animées sur Zoom, le mercredi 17 mars à 14 h ou à 19 h. Les inscriptions débuteront le lundi 1er mars à 10 h sur le site unevilleunlivre.ca. Si la ville de Québec passait en zone orange, une troisième séance aurait lieu à la Maison de la littérature le samedi 20 mars à 14 h, dans le respect de l’ensemble des mesures de la direction de la santé publique.

 

Entretien

Pour clore le mois, un entretien avec Mireille Gagné, animé par Valérie Forgues, sera diffusé en direct le dimanche 28 mars à 14 h sur la page Facebook de la Maison de la littérature. Si la ville de Québec passait en zone orange, l’entretien aurait lieu devant public à la Maison de la littérature le même jour à la même heure, dans le respect de l’ensemble des mesures de la direction de la santé publique.La diffusion de la rencontre demeurerait accessible en simultané sur Facebook.

 

Plus d’information sur le livre et sur son autrice de même que la liste des activités complète et mise à jour de la troisième édition ainsi que les modes de réservation peuvent être trouvés sur le site unevilleunlivre.ca.

 

Pour rester à l’affût des dernières nouvelles concernant Une ville, un livre et l’évolution de la situation actuelle, le public est également invité à s’abonner à la page Instagram @unevilleunlivre et à suivre la page Facebook Québec, ville de littérature.

 

Ce projet est réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la Ville de Québec dans le cadre de l'Entente de développement culturel de la Ville de Québec et du soutien de l’ICQ (l'Institut canadien de Québec).

 

Photo du livre : Nadia Morin