Retour à la programmation

Vendredi 28 février 2020

Spectacles et événements

Scène littéraire


17 h 30
Gratuit
Accès Libre
De Pétrole à Paradise in Flames | Série À carnets ouverts

Au sortir d'une résidence de deux semaines à la Maison de la littérature, le dramaturge François Archambault et le traducteur Bobby Theodore, collaborateurs de longue date, échangent sur le processus entourant la traduction de la pièce Pétrole. Cette oeuvre sera jouée en septembre 2020 par la Compagnie Jean Duceppe à Montréal dans une mise en scène d’Édith Patenaude, avec Simon Lacroix.

Pétrole raconte l’histoire de Jarvis, un scientifique s’intéressant aux insectes, qui est engagé par une compagnie pétrolière fictive, la Newman Petroleum Power, pour réfléchir à un plan de transition vers l’énergie solaire. La pièce raconte la trajectoire d’un idéaliste qui croit pouvoir changer les choses de l’intérieur, en oeuvrant au sein même de la bête qu’il cherche à combattre... et l’impact de l’échec de ses démarches sur sa vie personnelle.

Animation : Sonya Malaborza, Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada

FRANÇOIS ARCHAMBAULT
Diplômé de l’École nationale de théâtre, François Archambault est l’auteur d’une vingtaine de pièces. À sa sortie de l’école, sa pièce de finissant Cul sec est produite à l’Espace Go en 1995. Avec 15 secondes, il reçoit en 1998 le Prix du Gouverneur général du Canada. Sa pièce La société des loisirs, présentée à la Licorne par le Théâtre de la Manufacture, lui vaut le Masque du meilleur texte original et le Betty Mitchell pour le meilleur nouveau texte canadien. Créée en 2014, Tu te souviendras de moi fait l’objet d’une reprise et d’une tournée pour un total de 172 représentations. Pour cette oeuvre, qui a aussi été adaptée pour le cinéma, François Archambault s’est vu décerner le prix Michel-Tremblay.

BOBBY THEODORE
Bobby Theodore is a screenwriter, playwright, dramaturg, and translator. After graduating from the National Theatre School of Canada’s playwriting section in 1998, he was a Governor General Award finalist in 2000 for his translation of 15 Seconds by François Archambault. Since then, Bobby has gone on to translate over 25 plays from French to English. His most recent translations include The Just by Albert Camus (Talonbooks, 2017) and Public Enemy by Olivier Choinière. In 2014, his translation of François Archambault’s You Will Remember Me premiered at ATP, won a Betty Mitchell Award for Outstanding New Play, and was produced across Canada and in the USA.

LA RÉSIDENCE DE TRADUCTION
Pour la deuxième année consécutive, l'Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada et la Maison de la littérature s'allient pour offrir à un.e auteur.trice et un.e traducteur.trice une résidence de traduction dans les murs de la Maison de la littérature. Cette résidence permet aux lauréat.e.s de dialoguer et de se pencher ensemble sur les défis inhérents au travail de traduction. En 2019, c'est la romancière Maude Deschênes-Pradet et la traductrice Julia Jones qui ont bénéficié de la résidence.

 

À propos de la série À carnets ouverts 

La nouvelle série À carnets ouverts permet de rencontrer les auteurs, autrices et artistes qui ont bénéficié d'une résidence de création à la Maison de la littérature ou qui sont partis quelques semaines grâce à nos échanges internationaux. Rencontre, lecture ou spectacle inédit : chaque artiste fait découvrir à sa façon son processus de création.