Retour à la programmation

Jeudi 15 avril 2021

Rencontres et conférences

Sur la page Facebook de la Maison de la littérature


17 h 00
Gratuit
Accès Libre
Femmes au temps des carnassiers : entretien autour d'une traduction | Série À carnets ouverts

En mars 2021, dans le cadre de la résidence de traduction à la Maison de la littérature, la traductrice Katia Grubisic a travaillé avec l’autrice Marie-Célie Agnant à la version anglaise de Femmes au temps des carnassiers, le plus récent roman de l’écrivaine haïtienne-québécoise. À la suite de cette résidence, Katia Grubisic et Marie-Célie Agnant se retrouvent pour un entretien animé par Janice Flavien, une traductrice littéraire basée à Toronto qui les a accompagnées dans leur travail.

Comme la plupart des autres écrits d’Agnant, Femmes au temps des carnassiers s’intéresse à l’imposition coloniale et au fardeau qu’il fait porter aux femmes, de même qu’au pouvoir de résistance qu’est l’acte d’écrire. Inspiré des histoires de personnes ayant survécu au régime Duvalier, Femmes au temps des carnassiers est un roman à la fois brutal, terrifiant et empreint d’espoir. La traduction paraîtra chez Inanna Publications.

La résidence de traduction à la Maison de la littérature est organisée en partenariat avec l’Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada (ATTLC) afin d’aménager un espace à l’intérieur duquel peut s’effectuer une collaboration étroite entre deux créateurs atour du passage d’une œuvre vers une autre langue.

 

 

À propos de la série À carnets ouverts
La série À carnets ouverts permet de rencontrer les auteurs, autrices et artistes qui ont bénéficié d'une résidence de création à la Maison de la littérature ou qui sont partis quelques semaines grâce à nos échanges internationaux. Rencontre, lecture, œuvre numérique ou spectacle inédit : chaque artiste fait découvrir à sa façon son processus de création.