Retour à la programmation

Mardi 1 juin 2021

Exposition

Espace d'exposition


Du 1er juin au 11 juillet, sur les heures d'ouverture
Gratuit
Accès Libre
Le vivant : relier les points

L'exposition « Le vivant : relier les points » présente le travail issu de la résidence de création Acadie-Québec 2021. Au cours de l'hiver, Virginia Pesemapeo Bordeleau, Isabelle Duval, Herménégilde Chiasson et Pauline Dugas, quatre artistes ayant une démarche en poésie et en arts visuels, ont exploré ensemble le thème du vivant. Un thème qui rappelle la force et la complexité de la vie, qui évoque aussi toute sa fragilité : l’interconnectivité des organismes, le souffle et la mort, indissociables, qui guettent au détour d’un dérèglement. L'exposition se présente comme une constellation, dont on aurait installé les étoiles et dont il resterait à lier les éléments pour en dégager un dessein plus grand, une humanité commune par-delà les territoires et les identités, un sens renouvelé du vivant.

Née d’une collaboration entre le Festival acadien de poésie de Caraquet et la Maison de la littérature en 2017, la résidence de création Acadie-Québec invite chaque année deux poètes acadien(ne)s, un(e) poète des Premières Nations et un(e) poète de la région de Québec à se rencontrer dans une démarche créative collective autour d’un thème prédéterminé. Pour l’édition 2021, les obligations de distanciation ont mené les artistes à réinventer la résidence, qui avait débouché jusqu’ici sur un spectacle littéraire à huit mains, et qui ira finalement sonder la rencontre qui s’opère à la frontière du texte et du pictural.

L'exposition « Le vivant : relier les points » est présentée par le Festival acadien de poésie et la Maison de la littérature, en collaboration avec la revue Ancrages. Elle est soutenue par le Secrétariat du Québec aux relations canadiennes, par le ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture du Nouveau-Brunswick et par l'Entente de développement culturel.