Retour à la programmation

Vendredi 18 novembre 2022

Rencontres et conférences

Espace bibliothèque


10 h 00
Gratuit
Réservez
Salon du livre des Premières Nations

La 11e édition du Salon du livre des Premières Nations se déroule du 17 au 20 novembre 2022. Le 18 novembre, cinq activités se dérouleront à la Maison de la littérature :

 

  • 10 h à 10h45 : Entretien avec Isabelle Picard
  • 11h30 à 12h15 : Entretien avec Virginia Pésémapéo Bordeleau
  • 13 h à 13h45 : Table ronde – Création et transmission
  • 14h30 à 15h15 : Table ronde – Autour du feu : cultiver de nouvelles plumes
  • 16 h à 16h45 : Une histoire de la littérature innue

 

 

10 h à 10h45 : Entretien avec Isabelle Picard

 

Ethnologue, conférencière, écrivaine et chroniqueuse à La Presse et écrivaine, Isabelle Picard a été la première conseillère aux affaires autochtones de la Société Radio-Canada. Elle est originaire de Wendake. Sa première publication littéraire, Nish : le Nord et le Sud (Les Malins, 2021) a été finaliste au prix Cécile-Gagnon 2021, catégorie roman. Le deuxième tome, Nish : Les aurores boréales, vient de paraître au printemps. Depuis vingt ans, elle tente par ses différentes actions professionnelles et personnelles de mieux faire connaître les réalités des Premières Nations ainsi que les enjeux associés.

 

Animation : Sylvie Nicolas

 

 

11h30 à 12h15 : Entretien avec Virginia Pésémapéo Bordeleau

 

Née aux Rapides-des-Cèdres en 1951, Virginia Pésémapéo Bordeleau est une artiste et autrice crie. En tant qu’artiste peintre, elle a participé à de nombreuses expositions au Québec et à l'international et a reçu plusieurs prix pour ses toiles. En 2007, son recueil de poésie De rouge et de blanc (Mémoire d'encrier) a récolté la mention Télé-Québec du Prix littéraire de l’Abitibi-Témiscamingue. Lumineuse et courageuse, elle n’a jamais hésité à aborder des thématiques difficiles, que ce soit dans son roman L’enfant hiver (Mémoire d’encrier, 2014) ou son recueil Je te veux vivant (Éditions du Quartz, 2016). Son recueil Poésie en marche pour Sindy (Éditions du Quartz , 2018) est né d’une puissante performance en hommage aux femmes et filles autochtones assassinées et disparues. En 2020, le MA – Musée d’art et les Éditions du Quartz publièrent Ourse Bleue : Piciskanâw Mask Iskwew, une rétrospective de son œuvre visuelle, accompagnée de nouveaux poèmes de l’artiste.

 

Animation : Vanessa Bell

 

 

13 h à 13h45 : Table ronde – Création et transmission

 

Si l’acte de créer implique la naissance d’un caractère nouveau ou inédit, la matière première demeure le bagage commun hérité du passé. Chez les auteurs et artistes des Premières Nations, cet acte individuel de créer s’accompagne souvent du désir, sinon de la responsabilité, de transmettre et de revitaliser des histoires, des savoirs ou des traits culturels anciens, parfois menacés, parfois même tombés en désuétude. Une conversation avec trois femmes dont l’acte créateur s’abreuve aux sources de leurs cultures respectives.

 

Avec Andrée Levesque Sioui et Nicole O’Bomsawin
Animation : Vanessa Bell

 

 

14h30 à 15h15 : Table ronde – Autour du feu : cultiver de nouvelles plumes

 

Depuis quelques années, différentes initiatives ont été mises en place par le milieu culturel autochtone afin de diversifier le paysage littéraire et stimuler l’émergence de nouveaux auteurs. Parmi celles-ci : la résidence de création pour Autochtones de la Maison de la littérature et de Kwahiatonhk!, et le grand concours littéraire des Éditions Hannenorak. Afin de célébrer la parution du recueil Autour du feu, rassemblant les meilleurs textes du concours, ainsi que celle du roman L’Or des mélèzes (Mémoire d’encrier), signé par la première lauréate de la résidence, nous convions quelques-unes de ses nouvelles voix à réfléchir à leur parcours et à nous éclairer sur ce qui est à venir.

 

Avec Carole Labarre, Marjolaine McKenzie et Francis Bossum-Kurtness
Animation : Daniel Grenier

 

 

16 h à 16h45 : Une histoire de la littérature innue

 

Paru en 2022, l’essai de Myriam St-Gelais propose une histoire littéraire innue qui s’étend des récits oraux jusqu’aux écritures actuelles. Il aborde ainsi la spécificité de ce corpus littéraire et le situe au sein des savoirs et des traditions culturelles innues. La professeure Yvette Mollen signe la préface de cet essai où elle fait une large place à la langue, l’innu-aimun, dans la compréhension de l’histoire littéraire de sa nation. L’animatrice Marie-Eve Bradette discutera des défis de constituer une histoire littéraire en contexte autochtone, de la spécificité des écritures et histoires innues et de l’importance de la revitalisation de la langue avec les deux autrices.

 

Avec Myriam St-Gelais et Yvette Mollen
Animation : Marie-Eve Bradette

 

 

 

Le 11e Salon du livre des Premières Nations est une présentation de TELUS, réalisé avec l’appui financier du Conseil des arts du Canada, du gouvernement du Canada et du gouvernement du Québec. Ces activités sont présentées en codiffusion par la Chaire de leadership en enseignement sur les littératures autochtones au Québec – Maurice-Lemire, Kwahiatonhk! et la Maison de la littérature.