Retour à la programmation

Samedi 19 novembre 2022

Rencontres et conférences

Espace bibliothèque


10 h 00
Gratuit
Réservez
Salon du livre des Premières Nations

La 11e édition du Salon du livre des Premières Nations se déroule du 17 au 20 novembre 2022. Le 19 novembre, cinq activités se dérouleront à la Maison de la littérature :

 

  • 10 h à 10h45 : An Encounter with Waubgeshig Rice
  • 11h30 à 12h15 : Entretien avec Michel Jean
  • 13 h à 13h45 : An Encounter with Karen McBride 
  • 14h30 à 15h15 : Table ronde – Littérature et transformations
  • 16 h à 16h45 : Table ronde – Territoires urbains, mémoires mouvantes

 

 

10 h à 10h45 : An Encounter with Waubgeshig Rice

Cette activité se déroulera en anglais.

 

Waubgeshig Rice is an Anishinaabe author and journalist from Wasauksing First Nation in Ontario. He graduated from the journalism program at Toronto Metropolitan University in 2002, and spent most of his journalism career with the CBC as a video journalist and radio host. He left CBC in 2020 to focus on his literary career. He has written three fiction titles, and his short stories and essays have been published in numerous anthologies. His most recent novel, Moon of the Crusted Snow (ECW Press, 2018), is now available in French under the title Neige des lunes brisées (Mémoire d’encrier, 2022). He lives in Sudbury, Ontario with his wife and two sons. His forthcoming novel, Moon of the Turning Leaves, will be published in October 2023. 

 

Hosted by Julie Caron

 

 

11h30 à 12h15 : Entretien avec Michel Jean

 

Écrivain, chef d’antenne, animateur et reporter d’enquête, Michel Jean est issu de la communauté de Mashteuiatsh. Né en 1960, il détient une maîtrise en histoire de l’UQAM et œuvre dans le milieu du journalisme depuis 1985. Son premier titre, Envoyé spécial (Stanké, 2008), découle directement de son expérience de reporter. Il en va de même pour certains de ses romans, comme Un monde mort comme la lune (Libre Expression, 2009) et Tsunamis (Libre Expression, 2017). S’il ne se perçoit pas comme un militant, Michel Jean entend bien sensibiliser ses lectrices et lecteurs aux enjeux autochtones. Elle et nous (Libre Expression, 2012) aborde ses origines ilnues à travers l’histoire de sa grand-mère Jeannette Siméon, alors que Le vent en parle encore (Libre Expression, 2013) traite des pensionnats autochtones. Son roman Kukum (Libre expression, 2019), lauréat du prix France-Québec 2020, raconte l’histoire de sa communauté à travers les yeux de son aïeule, alors que Tiohtiá:ke (Libre expression, 2021) traite de l’itinérance autochtone à Montréal. L’œuvre de Michel Jean aborde de façon sensible des enjeux complexes et parfois douloureux dans une langue à la portée de tous.

 


Animée par Sylvie Nicolas

 

 

13 h à 13h45 : An Encounter with Karen McBride 

Cette activité se déroulera en anglais. 

 

Karen McBride is an Algonquin Anishinaabe writer from the Timiskaming First Nation in the territory that is now Quebec. She holds a bachelor of arts in music and English, a bachelor of education from the University of Ottawa and a master of arts in creative writing from the University of Toronto. Her debut novel, Crow Winter (Harper Collins, 2019) was just published in French as L’hiver de la corneille (Éditions Hannenorak, 2022). It tells the story of Hazel, coming home to Spirit Bear Point First Nation after the passing of her father, and of her encounter with Nanabush, the Trickster of Myth.

 

Hosted by Julia Caron

 

 

14h30 à 15h15 : Table ronde – Littérature et transformations

 

Si, à ses débuts, la littérature autochtone semblait surtout chercher à témoigner du passé pour ne pas oublier, les thématiques abordées par les auteurs et autrices d’aujourd’hui sont de plus en plus diversifiées. Elles témoignent de transformations sociales et culturelles, rêvent l’avenir, imaginent la transfiguration prochaine de l’humanité, puisent dans les mythes pour explorer des univers parallèles aux possibilités infinies. Pascal Raud s’entretient avec trois auteurices creusant le champ des possibles.

 

Avec Michel Jean, J. D. Kurtness et Louis-Karl Picard-Sioui
Animation : Julie Collin

 

 

16 h à 16h45 : Table ronde – Territoires urbains, mémoires mouvantes

 

De plus en plus de membres des Premières Nations choisissent la ville, et particulièrement la métropole, comme milieu de vie. Chaque parcours est unique, mais la distance avec les territoires et la culture d’origine est une constante. Sous les bruits de la ville, plusieurs artistes autochtones explorent les champs de la mémoire et font de leur création un espace fertile à l’exploration de la mémoire et au rayonnement de leur propre culture. Comment s’articulent cette quête identitaire et ce besoin de créer? Comment l’un et l’autre s’alimentent-ils au cœur de la Cité? Sylvie Nicolas en discute avec trois artistes explorant et mettant en valeur leur héritage dans la région métropolitaine.

 

Avec Maya Cousineau-Mollen, Dave Jenniss et Jocelyn Sioui
Animation : Sylvie Nicolas

 

 

Le 11e Salon du livre des Premières Nations est une présentation de TELUS, réalisé avec l’appui financier du Conseil des arts du Canada, du gouvernement du Canada et du gouvernement du Québec. Ces activités sont présentées en codiffusion par Kwahiatonhk! et la Maison de la littérature.